Votre panier est vide.
Les frais de ports sont seulement à € 1,50 et s'affichent automatiquement lors du processus de commande et avant paiement.

Les trous dans l’essence

€ 18.00


1 DVD - 99 min.

La Psychologie Essentielle vise à un approfondissement de la connaissance de soi, des autres et du monde, qui permet à l’être humain de se libérer de ses schémas de fonctionnement conditionnés et de réaliser toutes les potentialités de sa véritable nature. Nous devons sa forme actuelle à Idris Lahore, qui l’a adaptée aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui. Elle touche à une dimension spirituelle plus authentique de l’être humain, au-delà des mécanismes de ses fonctionnements physiques, émotionnels, et intellectuels. C’est ce qui la différencie d’une psychologie classique.

La présente collection vous invite à découvrir différents cours donnés à des étudiants Euphonistes Energéticiens par Ennea Tess Griffith, directrice des formations à la Libre Université du Samadeva et ses collaborateurs Coline d’Aubret et Alain Falduzzi.

Les cours sont tirés des enseignements d’Idris Lahore.

Thèmes abordés dans ce cours :
Nous, les humains, appartenons à la vie organique sur terre. Il existe une autre vie, qui n’est pas dépendante de la vie organique : celle de l’Essence, la vie de notre être réel. Il ne suffit pas d’avoir une essence, il faut la cultiver, la nourrir, pour qu’elle puisse croître et former un deuxième corps qui survivrait à la vie organique.
Malheureusement, très vite, entre quelques semaines et quelques mois, l’essence est comme recouverte par les voiles successifs du conditionnement. L’Etre Humain perd alors le contact avec son essence. De façon paradoxale, il est persuadé que la personnalité pour qui il se prend, c’est lui. Ainsi, la personnalité recouvre, par des voiles successifs, les blessures de l’Essence, les trous de l’Essence, ces trous où il manque la joie, la liberté, la connaissance, la volonté. Ces trous donnent une sensation de manque, insupportable pour l’enfant et dont la conséquence est la peur. À l’age adulte, l’erreur va être de croire savoir ce qui nous manque et de chercher sans cesse à combler ce manque. Or, s’agissant de blessures de l’essence, l’être humain est sujet à la déception car l’insatisfaction perdure.
Maîtriser, consommer, se sécuriser, être vaniteux sont alors les stratégies d’évitements de la peur. Nous pouvons comprendre ainsi qu’il est impossible d’être réellement heureux avec sa personnalité et surtout sa fausse personnalité.



if you have to think ... you haven't been Zenned!